D.A.E.U le chemin vers les universités sans disposer du baccalauréat

Vous souhaitez reprendre vos études et vous ne disposez pas du baccalauréat ?

Le D.A.E.U. est destiné aux personnes ayant interrompu leurs études sans avoir le baccalauréat et qui veulent :

reprendre des études supérieures (notamment à l’université) dans une perspective de promotion ou de retour à l’emploi

acquérir un diplôme leur permettant de passer des concours administratifs requérant le baccalauréat

obtenir un diplôme attestant de leur niveau de culture générale

Fonctionnement

Le D.A.E.U. propose deux options comportant chacune au minimum 4 matières (2 obligatoires et 2 optionnelles) correspondant au minimum à 225 heures d’enseignement. Les matières dépendent de l’option choisie.

D.A.E.U. option A : littéraire, juridique

Matières obligatoires :

français (connaissances de base en littérature et civilisation française)

langues vivantes

Les matières optionnelles peuvent différer selon les universités : histoire, géographie, mathématiques, etc.

D.A.E.U. option B : scientifique

Matières obligatoires :

français (texte argumentatif, compréhension écrite, résumé de texte, discussion)

mathématiques

Les matières optionnelles peuvent différer selon les universités : langue vivante, physique, chimie, sciences de la nature et de la vie, etc.

Examen

Les modules du D.A.E.U. sont capitalisables. Le diplôme peut être obtenu en plusieurs années (4 années consécutives maximum). Deux formules sont possibles :

globale : l’examen est obtenu avec une moyenne générale de 10 minimum

épreuve par épreuve : il faut obtenir 10 à chaque épreuve

Certaines universités proposent d’obtenir le D.A.E.U. par validation des acquis de l’expérience (V.A.E.) ou des préparations à distance.

Conditions d’inscription

Avoir interrompu ses études initiales depuis deux ans au moins et

Satisfaire l’une des conditions suivantes :

  • Avoir au moins 20 ans au 1er octobre de l’année de l’examen et justifier de deux années d’activité professionnelle salariée ou d’une activité ayant donné lieu à deux années de cotisation à la sécurité sociale (périodes de chômage avec inscription à Pôle Emploi, éducation d’un enfant, service national, participation à un dispositif de formation professionnelle, exercice d’une activité sportive de haut niveau, etc.)
  • Avoir 24 ans ou plus au 1er octobre de l’année de l’examen
  • Pour les candidats étrangers, un permis de séjour en cours de validité au 31 octobre de l’année de l’examen est nécessaire.

Les candidats handicapés peuvent demander une dispense de tout ou partie des conditions requises pour l’examen.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *