Étudier la Science Politique en France

 

Écrit et préparé par Mahmoud Shaheen

Es-tu intéressé par le Monde, l’histoire et le droit ? Suis-tu l’actualité et les enjeux mondiaux ? La science politique est fait pour toi ! Mais concrètement, en quoi consiste la science politique ? La science politique est la discipline qui étudie les phénomènes politiques. Cette discipline est constitué d’un ensemble d’autres disciplines: Le droit, l’histoire, la sociologie et l’économie.

 

En France il y’a plusieurs institutions et écoles dans lesquelles on peut étudier la science politique. À Paris il y’a une école spécialisée dans la science politique, la très prestigieuse école:SciencesPo; Pour les provinciaux, il y’a les IEPs; Il y’a aussi des licences de science politique dans les universités.

 

I – SciencesPo Paris

Cette école est connu pour “former l’élite de la nation”, classé 3ème dans le classement des meilleures écoles en science politique, après Harvard et Oxford. Cette école a vu passer 5 présidents de la Vème République: Pompidou, Mitterrand, Chirac, Hollande et Macron.

 

On peut entrer dans cette école après le bac, en première année, la procédure d’admission se fait sur dossier (voir ici), ce qui consiste en avoir de bonnes notes en contrôle continue au lycée et de bonnes notes au Bac, de préparer une lettre de motivation et un CV et de passer un entretien oral pour montrer ta détermination et ton projet à un jury constitué de prof dans cette école.

 

On peut aussi y entrer en master en postulant directement auprès de SciencesPo Paris, la procédure d’admission se fait sur dossier et un entretien d’oral en cas d’admissibilité.

On ne peut pas postuler à SciencesPo en deuxième ou troisième années.

On peut être exonéré du concours si on a la mention très bien au bac.

 

Pour postuler en première année à SciencesPo, il suffit de suivre la procédure conventionnelle sur Parcoursup.

 

Cette école propose un schéma de LMD (Licence, Master et Doctorat) 3 ans de licence et 2 ans de master.

Cette école est aussi doté d’une particularité: La troisième année est une année de mobilité c’est-à-dire que l’école nous oblige à faire une année universitaire à l’étranger ou de faire des stages.

 

II – Les instituts d’études politiques (IEP)

Les instituts d’études politiques, sont 9 établissements publics d’enseignement supérieur, situés à Aix-en-Provence, Bordeaux, Grenoble, Lille, Lyon, Rennes, Strasbourg, Toulouse et Saint-Germain-en-Laye. SciencesPo Grenoble et Bordeaux sont indépendents, alors que les restes sont en collaboration. Bien que SciencesPo Paris reste le plus prestigieux, ceux de province n’en sont pas moins bien cotés. SciencesPo Paris offre un cursus plus généralisé, tandique les IEPs de province sont plus tournés vers une spécialisation. Par exemple l’IEP d’Aix-en-Provence est plus tourné vers le méditerranée, Moyen-Orient et le monde Arabe.

 

On peut entrer dans ces établissements après le bac ou en 2ème année ou bien en master (même procédure que SciencesPo Paris). La procédure d’admission n’est pas comme à SciencesPo Paris, elle se fait par un concours écrit (Épreuves d’Histoire, de Question Contemporaine et de Langue) il n’y a donc pas besoin de constituer un dossier.

On peut être exonéré du concours si on a la mention très bien au bac.

Pour postuler aux IEPs, il suffit de suivre la procédure conventionnelle sur Parcoursup.

 

Les IEPs proposent aussi un schéma de LMD (Licence, Master et Doctorat) 3 ans de licence et 2 ans de master.

La troisième année aux IEPs est aussi une année de mobilité.

 

III- Les licences de science politique

 

Bien que les deux grandes voies pour étudier la science politique sont SciencesPo Paris et les IEPs, il existe des licences de science politique dans les fac françaises, la formation y sont moins prestigieuses que dans SciencesPo Paris ou un IEP, mais la renommée est la même.

 

Si vous avez eu votre bac en France, vous pouvez alors postuler sur parcoursup, mais si vous avez un diplôme étranger, pour la deuxième ou 3ème si vous êtes réfugié il faut déposer le dossier directement à l’université (Dossier vert ou DAP) selon les universités. Il faut savoir aussi, que ces licences sont sélectives, c’est-à-dire qu’il faut avoir de bonnes notes au lycée. On peut y postuler de n’importe quelle année, en ayant les points de ECTs correspondants.

 

Toujours selon les fac, le schéma LMD est présent. Par contre, il n’y a pas d’année de mobilité, cependant on peut toujours partir en Erasmus à l’étranger.

 

NB1: La formation à SciencesPo Paris, aux IEPs de province et dans les fac, sont possible en double licence, c’est-à-dire qu’on peut faire deux licences en même temps (ex: Licence d’Histoire et licence de science politique), SciencesPo Paris a des partenariats avec les facs parisiennes donc on peut par exemple faire une licence de Philosophie à la Sorbonne et de suivre la formation à SciencesPo Paris.

NB2: Le concours SciencesPo Paris et IEP, se déroule pendant l’année de terminale, vers mars/avril en général, donc il faut savoir gérer la charge de travail et il ne faut donc pas négliger le bac tout en préparant le concours.

 

IV- Les débouchés

Les étudiants choisissent leur spécialisation en M2. Même si le programme varie selon les spécialités choisies, les étudiants peuvent se préparer aux modules suivants :

  • Sociologies et institutions politiques
  • Fonction publique nationale ou territoriale
  • Relations internationales : affaires étrangères
  • Langues vivantes
  • Organisations internationales
  • Développement et actions humanitaires
  • Communication politique et institutionnelle
  • Coopération internationale administration
  • Action publique territoriale
  • Affaires publiques européennes

 

De nombreux débouchés attendent les étudiants diplômés de sciences politiques. Tout d’abord, ils peuvent tenter des concours des grandes écoles d’administration, des écoles de journalisme, ou un des concours de la fonction publique. Une multitude de professions peuvent être exercées avec un bac+5 en sciences politiques. Les diplômés pourront intégrer:

  • une fonction publique de l’État: territoriale ou européenne
  • un ministère
  • une association
  • une entreprise dans les secteurs du management ou des affaires
  • un média
  • un institut de recherche
  • un cabinet de conseils
  • etc

 

V- Projet personnel 

Pour vous donner un exemple à quoi peut ressembler le parcours d’un étudiant en science politique, moi par exemple, j’entame actuellement ma première année en droit après une année dans une prépa science politique à Toulouse. Je prépare en parallèle de mon année en droit, le concours des IEP l’année prochaine, pour entrer en deuxième année à un IEP(car il faut préparer le concours 2 à 1 ans en avance, le programme est disponible sur le site réseau scpo. Après ma formation en IEP, je veux passer le concours Cadre d’Orient, un concours pour devenir un haut fonctionnaire (diplomate) au ministère des affaires étrangères avec une spécialisation sur le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord.

Les sources

https://www.youtube.com/watch?v=y-gIBGSM6-8

http://www.reseau-scpo.fr/-integrer-un-sciences-po-

http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Formation/Formations/Post-bac/licence-science-politique

https://www.sciencespo.fr/admissions/fr/actualites/admission-premiere-annee-2021.html