Que faire si je n’ai pas le bac ?

Photo by Luis Alberto Cardenas Otaya from Pexels

Si vous n’avez pas le baccalauréat et que vous souhaitez faire des études supérieures en France, vous avez plusieurs possibilités :

  • Le DAEU : Diplôme d’Accès aux Études Universitaires. Il se prépare à l’université et permet d’accéder aux études supérieures ou de passer des concours demandant le niveau baccalauréat. Toutes les informations sont sur le site : https://www.daeu.fr/.

Le DEAU est ouvert aux personnes :

  • de plus de 24 ans au 1er octobre de l’année de l’examen.
  • de plus de 20 ans et pouvant justifier de 2 années d’activité professionnelle ou de 2 années d’activités donnant lieu à une cotisation à la sécurité sociale

Il propose deux parcours :

DAEU A : parcours littéraire

  • 2 matières obligatoires : français et langues vivantes
  • 2 matières au choix, selon les universités : histoire, géographie, philosophie, mathématiques, …

DAEU B : parcours scientifique

  • 2 matières obligatoires : français et mathématiques
  • 2 matières au choix : physique, chimie, sciences naturelles, …

Pour s’inscrire au DAEU, il faut se renseigner auprès des Services de formation continue des universités. Les universités qui proposent un DAEU sont sur la page https://www.daeu.fr/sinscrire-au-daeu/trouver-un-etablissement/. Vous avez la possibilité de le préparer à distance ou en présentiel, en journée ou en cours du soir.

Attention : la formation est payante, le prix dépend des universités. Il n’est pas possible de s’inscrire sans titre de séjour valide au 31 octobre de l’année en cours.

Bon à savoir : la région Île de France propose une aide financière pour ceux qui passent le DEAU dans une université de la région. Il faut en faire la demande en ligne entre octobre et février de l’année scolaire en cours, une fois inscrit dans le DAEU. Les conditions sont détaillées sur le site https://www.iledefrance.fr/aide-regionale-pour-le-diplome-dacces-aux-etudes-universitaires-daeu.

Certaines universités proposent un pré-DAEU pour se remettre à niveau avant de passer le diplôme.

  • Passer le baccalauréat : il est possible de passer le bac en candidat libre. Dans ce cas, les notes au-dessus de 10/20 dans une matière peuvent être conservées pendant 5 ans.

La mairie de Paris propose des cours pour adulte qui ont pour but de passer le baccalauréat. Attention : l’admission à ces cours se fait par une sélection et le prix est de 130 €. Les candidatures se font du 19 août au 7 septembre. Inscription et candidature sur le site https://www.lyceedadultes.fr/pages/inscrire_procedure.html.

Le site Ma seconde chance (à consulter sur masecondechance.onisep.fr/#accueil) propose des solutions pour reprendre une formation et obtenir le bac. Un chat est disponible sur le site pour parler à des conseillers d’orientation qui pourront vous aider.

Continuer ses études : certaines formations sont accessibles sans le bac.

  • La capacité en droit : c’est une formation de deux ans qui permet d’accéder, selon ses résultats, à une première ou deuxième année de licence de droit, un DUT carrières juridiques ou un BTS notariat.
  • Le BPJEPS (brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport) dans l’une des deux spécialités proposées : animateur ou éducateur sportif. Il permet d’accéder à des métiers dans les secteurs du sport, du social, de la culture ou des loisirs. Attention : l’admission se fait sur épreuvesCertains DE (diplômes d’État) :
  • DE d’ambulancier,
  • DE d’aide-soignant,
  • DE d’auxiliaire de puériculture,
  • DE d’accompagnant éducatif et social (spécialités accompagnement de la vie en structure collective ;
  • accompagnement de la vie à domicile ;
  • accompagnement à l’éducation inclusive et à la vie ordinaire),
  • DE de technicien de l’intervention sociale et familiale,
  • DE de moniteur-éducateur.